Nos communiqués de presse

Contacts presse :

FNIM
Erwin Marzolf
Mail : presse(at)fnim.fr
01 55 35 31 21

4 septembre 2023

Franchises médicales : une augmentation inacceptable pour la population

Selon les informations rapportées par la presse, le gouvernement envisagerait d’augmenter les franchises médicales supportées par les patients. Une manœuvre qui lui permettrait, du moins le pense-t-il, de ne pas afficher d’augmentation des prélèvements obligatoires pour financer les déficits publics et sociaux.
Si les mutuelles ne sont pas directement impactées par ce projet, elles ne peuvent que s’opposer à une mesure qui, immanquablement, va frapper les familles les plus fragiles pour qui une telle (...)

Lire
5 juillet 2023

Le gouvernement a une dent contre la santé publique !

Au-delà de l’impact sur les cotisations des mutuelles, le désengagement de l’assurance maladie sur le dentaire aura des conséquences pour l’accès aux soins

Lire
19 juin 2023

Transfert de charges : quand l’État fait les poches des adhérents des Mutuelles

C’est une nouvelle fois par voie de presse que les mutuelles ont appris le montant et les modalités des transferts de dépenses de la Sécurité sociale vers les complémentaires. Une décision strictement comptable car rien, en termes de santé publique, ne permet d’établir un quelconque bénéfice pour une population qui sera touchée, une fois de plus, au porte-monnaie.

Lire
28 avril 2023

Si on hurle, c’est parce que l’on a déjà très mal

Lors d’un échange avec la presse sociale, Elisabeth Borne a considéré que l’extension du 100% santé, décidé sans concertation par son gouvernement, devait pouvoir se faire sans incidence financière pour nos adhérents car les mutuelles auraient « des marges de manœuvre ». Réaction.

Lire
23 mars 2023

C2S : l’analyse de la Fnim de l’analyse de la Drees

La Drees vient de publier une étude visant à éclairer sur le recours ou le non-recours à la Complémentaire santé solidaire (CSS). Une étude qui critique les complémentaires, sans réellement chercher les causes des problèmes soulevés. Surtout, ce travail conforte la Fnim dans sa critique des réformes : l’information n’est toujours pas assurée par les pouvoirs publics.

Lire