Press enter to start

Nos communiqués de presse

Contacts presse :

FNIM
Aimée Weber Defrance
Mail : presse(at)fnim.fr
01 55 35 31 21

11 février 2019

Emmanuel Macron sacrifie la solidarité au nom du nouveau monde

En suscitant une proposition de loi signée par le président du groupe majoritaire et l’ensemble de ses députés, le gouvernement affiche sa détermination à faire fi de tout ce que la société civile peut lui apporter pour enrichir ses décisions.

Lire
20 janvier 2019

Emmanuel Macron va faire exploser les tarifs des complémentaires santé

Vraisemblablement téléguidé par le sommet de l’Etat, le gouvernement s’apprête à déposer un amendement à la loi Pacte permettant à chacun de résilier à tout moment son contrat de complémentaire santé, une fois la première année passée.
S’inspirant des dispositions de la loi Hamon et de ses effets sur les pratiques de certains services comme les abonnements de téléphonie mobile, le gouvernement considère qu’une telle mesure appliquée à la santé conduirait à une plus grande concurrence et par voie de (...)

Lire
8 janvier 2019

Les Français, moins équipés mais demandeurs d’engagements mutualistes

L’édition 2018 du Baromètre Fnim réalisé par le cabinet Epsy vient confirmer nos craintes émises lors de la généralisation des complémentaires en entreprise : 1 Français sur 10 n’est pas couvert, et le taux est inquiétant chez les étudiant, les jeunes et les familles modestes.

Lire
13 novembre 2018

En voulant augmenter la TSA, le Sénat confirme la Fnim dans ses critiques

Dans le cadre de l’examen du PLFSS pour 2019, la commission des Affaires sociales du Sénat a proposé un amendement prévoyant une hausse très importante de la Taxe de solidarité additionnelle (TSA) qui frappe les contrats complémentaires santé.
Nous ne pouvons bien entendu que nous opposer fermement à une telle disposition qui intervient alors même que les pouvoirs publics augmentent les charges des complémentaires santé (100% Santé, rémunérations des médecins...) tout en exigeant une stabilité des (...)

Lire
24 octobre 2018

Les cotisations ne sont rien d’autre que le miroir des prestations

« Les engagements ont été pris : le coût de cette réforme va être absorbé par l’augmentation naturelle des coûts des complémentaires » indiquait Agnès Buzyn à la presse en marge de l’examen du PLFSS et de la mise en œuvre du 100 % Santé.
Nous ne pouvons que souscrire à la définition de la Ministre des Solidarités et de la Santé. Mais encore faut-il s’entendre sur ce qu’est « une augmentation naturelle des coûts des complémentaires ». Pour les mutuelles, c’est transparent : les cotisations sont le miroir du (...)

Lire