Nos communiqués de presse

Contacts presse :

FNIM
Dounia Mansouri
Mail : presse(at)fnim.fr
01 55 35 31 21

23 mars 2020

Solvabilité II : La Fnim demande une réaction rapide aux recommandations de l’EIOPA

La Fnim accueille avec satisfaction la prise de position de l’EIOPA, le 17 mars, sur l’impact du covid-19 sur les activités d’assurances et, surtout, sa recommandation du 20 mars à destination des superviseurs nationaux.
Ces recommandations, que la Fnim souhaitait, portent notamment sur le reporting réglementaire lié à Solvabilité II : Délai supplémentaire de 8 semaines pour la remise des rapports SFCR et RRS dont la remise devait intervenir le 1er avril prochain (exercice 2019),Délai supplémentaire (...)

Lire
12 février 2020

Étude UFC-Que choisir sur les complémentaires : la dictature du buzz

Une nouvelle fois UFC Que Choisir nous donne une définition inacceptable de l’information. Sur la base d’une « étude » à la méthodologie plus que contestable, et utilisant des présupposés qu’on lui connaît trop, cette association laisse penser, une fois de plus que les complémentaires sont les moutons noirs de notre système de santé.
La méthode n’est pas acceptable : comment croire à la sincérité d’une étude construite sur un appel à témoignages, s’apparentant à une véritable invitation à délation. Cette (...)

Lire
2 décembre 2019

Inquiétons-nous du devenir de la CSS

À peine mise sur place, et alors même que l’ensemble des dispositions opérationnelles ne sont pas encore connues, voilà que se profilent de profonds changements pour la Complémentaire Santé Solidaire.
En effet, un relevé de décisions du Comité interministériel de la transformation publique (CITP) prévoit la suppression pure et simple en 2021 du Fonds CMU, désormais rebaptisé Fonds de la Complémentaire santé solidaire.
Les raisons ? Il s’agirait du résultat d’une « revue systématique des entités de moins (...)

Lire
13 novembre 2019

100% Santé : jusqu’où ira la défiance publique ?

Une nouvelle fois, des élus de la République ont fait montre d’une défiance incompréhensible et injuste à l’encontre des organismes complémentaires et, au premier rang de ceux-ci, des mutuelles.
Un amendement sénatorial au PLFSS veut "punir préventivement" les mutuelles accusées sans fondement de vouloir augmenter leurs cotisations du fait du 100% Santé. Au-delà de la controverse, c’est l’état d’esprit qui est condamnable.

Lire
13 juin 2019

CMU-C : les pouvoirs publics écoutent la Fnim

La Fnim a eu confirmation, le 12 juin, d’une modification par la Direction de la Sécurité Sociale du dispositif des remises de gestion de la CMU-C.
Elle note avec satisfaction que sa proposition de forfaitiser la dotation de gestion, ce qui a pour conséquences de renforcer la visibilité des mutuelles et d’écarter toute velléité de comportements opportunistes et inflationnistes, a été retenue par les pouvoirs publics.
Selon les informations recueillies, les textes fixant ces nouvelles règles (...)

Lire