Nos communiqués de presse

Contacts presse :

FNIM
Erwin Marzolf
Mail : presse(at)fnim.fr
01 55 35 31 21

26 octobre 2020

Résiliation infra-annuelle : deux poids deux mesures

Les parlementaires viennent d’adopter la loi d’accélération et de simplification de l’action publique.
La Fnim relève que le travail de la commission mixte paritaire a écarté l’introduction de la résiliation infra-annuelle des contrats d’assurance emprunteurs qui avait été souhaitée par certains, et appuyée par l’UFC Que Choisir.
Elle relève également que les arguments qui ont justifié cette décision sont exactement ceux que la Fnim, et les autres acteurs de la complémentaire santé avaient avancé lorsque (...)

Lire
9 octobre 2020

L’ANI Santé rate ses objectifs

La très sérieuse Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques vient de dévoiler une évaluation, sur les deux premières années d’application, de l’ANI santé et de la loi de généralisation des complémentaires santé en entreprise.
Sa propre présentation évoque « une hausse modérée de la couverture de la population ». La vérité serait de dire « très modérée ». Rappelons que les initiateurs de la mesure la justifiaient parce que « seulement » 95% de la population était couverte. (...)

Lire
1er octobre 2020

AG de la Fnim : une politique, des actions, des services

Renvoi suite à correction du lien de téléchargement de la motion, avec toutes nos excuses.
L’assemblée générale des mutuelles fédérées au sein de la FNIM s’est tenue, ce 30 septembre, au siège de la fédération et en télé-conférence. Elle a renouvelé sa confiance à son président, Philippe Mixe.
Conformément à ses statuts, elle a procédé au renouvellement d’une partie de son conseil d’administration.
La réunion statutaire a été suivie par les premières « mutuelles observatrices », un positionnement adopté l’année (...)

Lire
23 septembre 2020

Suppression du CSM : la mutualité est-elle soluble dans la finance ?

Le projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale, accélère et simplifie la destruction du mouvement mutualiste.
Son article 14 vient en effet supprimer purement et simplement le Conseil Supérieur de la Mutualité (CSM). Il s’agit là d’un nouveau témoignage de la volonté de détruire toute spécificité de notre mouvement.
Qu’est-ce qui justifie une telle suppression ? Le CSM est un organe consultatif saisi sur les textes juridiques (...)

Lire
4 septembre 2020

La Fnim dénonce la taxe Covid-19

La Fnim a pris connaissance de la décision gouvernementale d’imposer aux contrats de complémentaire santé une nouvelle contribution « exceptionnelle » au motif que les organismes complémentaires auraient réalisé des économies pendant la période de confinement et de pandémie.
Le Fnim s’inquiète d’une telle décision qui n’est pas fondée sur des éléments concrets mais sur des évaluations largement sujettes à caution. En effet, si la prise en charge par l’assurance-maladie de dépenses qui ressortent du champ des (...)

Lire