liberté, égalité, fraternité

Menu

Tiers payant : la FNIM veut s’impliquer

  9 février 2015

La FNIM suit avec une attention particulière l’évolution de la question du tiers-payant généralisé. Elle a pris acte de la volonté de trois fédérations d’organismes complémentaires santé (CTIP, FNMF, FFSA) de mettre en place un dispositif répondant aux critères de simplicité et d’efficacité légitimement demandés par les professionnels de santé.

La démarche de « co-construction » présentée semble bien aller dans le sens du respect mutuel des intervenants au dossier.

S’agissant d’un outil prenant place dans un dispositif prévu par le législateur, la FNIM ne comprendrait pas que cette notion de respect ne s’applique pas à toutes les structures concernées par ce dossier. Ainsi les fédérations précitées ont annoncé la création d’une association de complémentaires santé afin de piloter ce projet. La FNIM, fédération représentative des mutuelles de proximité, souhaite être pleinement associée à ce projet.

En effet, si par impossible il était retenu sans ouverture à l’ensemble des intervenants de la complémentaire santé, ce projet reviendrait à mettre en place une entente utilisant un dispositif légal, avec pour conséquence la mise à mal des activités des acteurs non membres de cette association. Ce qui le rendrait totalement irréalisable.

« Je ne doute pas que l’initiative soit prise dans le sens du bien commun et pour permettre de trouver une solution responsable à ce délicat dossier du tiers-payant », indique Philippe Mixe, président de la FNIM, « et notre fédération compte bien y prendre toute sa part. Nous avons déjà montré, par la création d’une structure permettant à toute mutuelle de participer au dispositif ACS, notre profond attachement à préserver ce sens du bien commun ».

  • fédération nationale
  • indépendante des mutuelles
  • 4, avenue de l'Opéra - 75001 Paris
  • Tél. : +33 (0)1 55 35 31 21

×