liberté, égalité, fraternité

Menu

Le sport santé devient (enfin) une réalité pratique

  4 janvier 2017

La Fnim ne peut que se satisfaire de la publication, le 31 décembre, d’un décret d’application de la loi de modernisation de notre système de santé donnant réalité au sport sur ordonnance médicale.

La loi (art L 1172-1 du code de la santé publique) prévoit en effet que dans le cadre du traitement de personnes en affection de longue durée (ALD), le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient.

Il aura donc fallu près d’un an pour que cette disposition novatrice, reconnaissant le rôle du sport dans les questions de santé, puisse se mettre en place.

Il est encore plus significatif que les pouvoirs publics aient placé ces mesures pratiques sous le chapitre de la prévention des facteurs de risques pour la santé.

La Fnim s’est engagée de longue date dans le développement de l’activité physique comme levier d’un comportement santé responsable. Elle a tissé dans cet esprit plusieurs partenariats novateurs.

Cette publication vient à point pour le Comité Opéra, think-tank de la fédération, puisque ses prochaines rencontres, le 17 janvier 2017, accueilleront justement Madame Valérie Fourneyron, ancienne Ministre et auteur de la disposition législative, autour du thème : « un plus pour la santé, l’activité physique et sportive ».

« Depuis plusieurs années, le mouvement mutualiste de proximité que nous représentons est convaincu de la nécessité d’avoir une approche innovante et moderne de la prévention santé. Nous sommes convaincus que l’activité physique contribue plus à cette démarche que toute l’inventivité technologique à laquelle nous assistons » précise Philippe Mixe, président de la Fnim.

Consulter : http://www.comite-opera.org

  • fédération nationale
  • indépendante des mutuelles
  • 4, avenue de l'Opéra - 75001 Paris
  • Tél. : +33 (0)1 55 35 31 21

×