Press enter to start

Ostéoporose

En cas d’ostéoporose avérée, un traitement médicamenteux est indispensable pour éviter le risque de fracture, pouvant conduire à une perte d’autonomie. En parallèle, d’autres mesures pourraient être utiles, comme la consommation régulière de pruneaux pour prévenir la perte osseuse.

La densité minérale osseuse mieux préservée

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs de la San Diego State University ont suivi 48 femmes ménopausées, âgées de 65 à 79 ans. Elles ont été divisées en trois groupes : le premier devait consommer 5 à 6 pruneaux séchés (50 grammes) par jour pendant six mois. Le second groupe, 10 à 12 pruneaux séchés (100 grammes) pendant six mois. Le troisième groupe (groupe témoin) ne consommait pas de pruneaux séchés. Pendant ce temps, la densité osseuse et un marqueur de résorption osseuse étaient évalués. Il ressort de l’étude que dans les deux groupes consommant des pruneaux - mais pas dans le groupe témoin - il n’y a pas eu de perte de densité minérale osseuse et la résorption osseuse a été freinée. Bien que cette étude ait été financée par une association de producteurs de pruneaux, elle va dans le même sens qu’une revue de 24 études sur l’intérêt des pruneaux pour la densité minérale osseuse.

En pratique
Peu caloriques (100 calories les 5 pruneaux), riches en fibres, dotés d’un index glycémique bas et riches en vitamine K et potassium, les pruneaux - surtout connus pour aider à régulariser le transit intestinal - peuvent donc aussi être utiles pour les os. Ces bons résultats s’expliqueraient entre autres par le fait que le potassium combat ce qui favorise la déminéralisation osseuse ainsi que par l’augmentation d’une enzyme indispensable à la minéralisation de l’os : la phosphatase alcaline. De quoi faire d’une pierre, deux coups !

Source :
- Osteoporosis International : « The effect of two doses of dried plum on bone density and bone biomarkers in osteopenic postmenopausal women : a randomized, controlled trial », juillet 2016, volume 27, Issue 7, pp 2271 - 2279 : https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00198-016-3524-8.
- British Journal Nutrition : « Comparative effects of dried plum and dried apple on bone in postmenopausal women », S. Hooshmand et al., 31/05/11, 1-8.
Crédit image : AdobeStock