Press enter to start

Les 3 conseils pour courir en hiver

Avec les pluies de l’automne et le froid de l’hiver, certains se réfugient en salle alors que d’autres continuent à courir en extérieur. Contre le froid et l’humidité, trois conseils sont à rappeler : boire sans soif, protéger ses yeux et chouchouter ses pieds.

Boire même par temps froid

S’il fait froid et humide, le joggeur se dépense pourtant tout autant que par temps chaud et sec. Son organisme a besoin d’être nourri et hydraté. Or l’effort coupe la sensation de faim et de soif, pouvant mener à l’hypoglycémie et à la déshydratation. Le sportif doit donc se motiver à manger et surtout à boire suffisamment, car la lutte contre le froid accentue encore les besoins en nourriture liquide. Il peut éventuellement se tourner vers des produits spécifiques type gels ou boissons énergiques.

Protéger ses yeux par tous les temps

En hiver, les coureurs pensent moins souvent de protéger leurs yeux des ultraviolets (UV). Or à toutes les saisons et par tous les temps, les UV peuvent endommager la rétine, et à plus forte raison en cas de neige. Le froid aussi a des conséquences néfastes sur la rétine. Il est donc essentiel de porter des lunettes adaptées même par temps couvert.

Soigner ses pieds

Avant une course, il est bon de masser ses pieds afin d’augmenter la température de la peau, des tendons et des muscles. En cas de grand froid, il existe des pommades chauffantes améliorant le confort. Contre l’humidité fragilisant la peau, il est préférable de graisser ses pieds. Ne pas hésiter à demander conseil à son médecin, pharmacien ou podologue.

En pratique
Il est nécessaire de protéger du froid et de l’humidité toutes les parties du corps : la tête à l’aide d’un bonnet pour limiter les fortes déperditions de chaleur, les mains avec des gants, les pieds avec des chaussettes, des chaussures adaptées au terrain, le massage et l’application d’une pommade spécifique, le reste du corps en multicouches pour s’adapter à la température éviter à l’inverse d’avoir trop chaud et de transpirer. Et enfin, ne pas oublier de protéger ses yeux des UV, même en l’absence de soleil.

Source :
Union Française pour la Santé du Pied, Courir en hiver : lutter contre le froid et la pluie, magazine n°27, novembre 2015.
Crédit image : AdobeStock