liberté, égalité, fraternité

Menu

Les définitions de la prévention

Plusieurs définitions des actes de prévention sont proposées. Avec une base fournie par l’OMS dès 1948

Organisation Mondiale de la Santé

La prévention selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : "la prévention est l’ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps"

Banque de données en santé publique

  • Prévention : Actions visant à réduire l’impact des déterminants des maladies ou des problèmes de santé, à éviter la survenue des maladies ou des problèmes de santé, à arrêter leur progression ou à imiter leurs conséquences. Les mesures préventives peuvent consister en une intervention médicale, un contrôle de l’environnement, des mesures législatives, financières ou comportementales, des pressions politiques ou de l’éducation pour la
  • Prévention primaire : Actions visant à réduire la fréquence d’une maladie ou d’un problème de santé dans une population saine, par la diminution des causes et des facteurs de risque. L’incidence correspond à l’apparition de nouveaux cas.
  • Prévention secondaire : Actions visant à la détection et au traitement précoce d’une maladie ou d’un problème de santé. La prévention secondaire consiste à identifier la maladie ou le problème de santé à son stade le plus précoce et à appliquer un traitement rapide et efficace pour en circonscrire les conséquences néfastes.
  • Prévention tertiaire : Actions visant à réduire la progression et les complications de la maladie avérée ou d’un problème de santé. Elle consiste en mesures destinées à réduire les incapacités, les invalidités et les inconvénients et à améliorer la qualité de vie. La prévention tertiaire constitue un aspect important des soins médicaux et de réhabilitation.

Sur les méthodes : Traité de Santé Publique

La notion de prévention décrit l’ensemble des actions, des attitudes et comportements qui tendent à éviter la survenue de maladies ou de traumatismes ou à maintenir et à améliorer la santé.

Il convient de distinguer :

  • La prévention dite de "protection" qui est avant tout une prévention "de", ou "contre", laquelle se rapporte à la défense contre des agents ou des risques identifiés.
  • La prévention dite "positive" voire universelle, du sujet ou de la population, sans référence à un risque précis, qui renvoie à l’idée de "promotion de la santé".

Sur les approches

  • La prévention universelle est destinée à l’ensemble de la population, quel que soit son état de santé. Fais donc partie intégrante de cette acceptation de la prévention les champs dits de l’éducation pour la santé qui insiste notamment sur les grandes règles d’hygiène.
  • La prévention sélective s’exerce en direction de sous groupe de population spécifique : automobilistes, travailleurs en bâtiment, jeunes femmes etc. La promotion de l’activité physique ou la contraception constituent des exemples d’actions de prévention sélective.
  • La prévention ciblée est non seulement fonction de sous groupes de la population mais aussi et surtout fonction de l’existence de facteurs de risque spécifiques à cette partie bien identifiée de la population (glycosurie chez les femmes enceintes)...
  • fédération nationale
  • indépendante des mutuelles
  • 4, avenue de l'Opéra - 75001 Paris
  • Tél. : +33 (0)1 55 35 31 21

×