liberté, égalité, fraternité

Menu

La FNIM veut rendre les cerveaux plus sportifs - Le Fil social du 11 décembre 2012

 

" Les organismes mutualistes, un peu stupidement décriés actuellement ont, plus que par obligation, un engagement de longue date en faveur de la prévention. Il est vrai que, outre le bénéfice humain que cette prévention apporte, elle permet également de faire pression sur l’évolution des dépenses de santé ", explique Philippe MIXE, président de la FNIM.

   Retour à la liste

  • fédération nationale
  • indépendante des mutuelles
  • 4, avenue de l'Opéra - 75001 Paris
  • Tél. : +33 (0)1 55 35 31 21

×